Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 novembre 2009 6 21 /11 /novembre /2009 19:57

  Et voilà, de retour en France pour prendre un petit break... d'une semaine... non non pas plus c'est impossible!!! (c'est déjà fini d'ailleurs, et c'est parti pour du gros gros volume d'entrainement pour choper la caisse!!). Bon j'ai donc eu le temps cette semaine de compiler les images que j'ai pu prendre le WE dernier à Kranj.
  Au programme, quelques images de la demifinale avec Gautier Supper, Patxi Usobiaga, Adam Ondra, David Lama, Johanna Ernst et moi (merci Gab), et une bonne partie des grimpeurs en Finale : Patxi Usobiaga, Sachi Anma, Adam Ondra, Klemen Becan pour les gars, et puis Charlotte Durif, Kim Jain, Caroline Ciavaldini, Akiyo Noguchi et Johanna Ernst chez les filles.
Et puis aussi quelques interviews à chaud et une petite leçon de diététique!

Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 11:44
  Hier se sont déroulés les qualifications et la demifinale de la dernière étape de la Coupe du monde, à Kranj, en Slovénie. Voilà donc un petit résumé du Samedi, en attendant les finales de ce soir, et surtout l'incontournable videoblog, ...en ligne demain !
  Organisation rodée depuis des siècles, et plannification un peu particulière, avec les demi-finales le soir du premier jour. Et avec le nouveau règlement 2009 (de pire en pire...) des deux voies de qualif flash, la journée allait donc être très longue. Les gars commencent donc à 8h pétante... et les filles l'après-midi. Sieste pour les uns avant la demi, grasse mat' pour les filles donc. Beaucoup de concurrants sont venu grimper sur cette étape, avec par exemple près de 80 personnes au départ chez les gars!
Pour les gars :
Voie 1 de qualif : un début à sensations avec une intensité croissante, un petit mouvement qui fait peur au milieu du mur, où presque tout le monde psycote, mais presque personne ne tombe, puis une suite bien rési. Après m'être fait peur sur un changement main, je me resaisis et j'arrive au dernier réta où un clipage pénible ajouté à un petit zip de pied m'a achevé. (21)ème Pas trop de surprises dans cette voie excepté Edu marin qui fait une méthode en bois tout en bas et ne sera donc pas en demi, et Patxi Usobiaga qui tombe à 2 mouv' du Top. Gautier, Manuel, et Romain sortent la voie sans souci. Gab monte assez bien et tombe à un mouvement dur dans le haut (23.)
Voie 2 de qualif : 10 mouvements d'approche facile, puis une base de rési où il ne fallait pas s'endormir. Encore moins de surprise... sauf Gab qui foire une fermeture au 2/3 (36.) et qui terminera donc 33ème... Il vous racontera ça surement très bien sur SavoieClimbing.com! Gautier tombe à la fin, mais pas de souci pour entrer en demi. Manu et Romain sortent la voie, plus dure que la première (8 Top). Quant à moi malgré quelques petites erreurs, j'accélère dans le haut pour finir 17. et donc passer en demifinale le soir.
Chez les filles, les voies sont moins dures, presque toutes sortent et toutes les françaises sont en demi (Caroline, Charlotte, Alizée, Florence, Cécile et Jessica).
Les voies étaient bien réglées, intéressantes sans être piégeuses, et cool à grimper (pareil pour la suite d'ailleurs). (l'équipe d'ouvreur était menée par Evgeni Krivotchetchev.)

Le soir en demifinale, on a une voie à gauche du mur, une approche pas trop complexe qui arrivait sur un système de compressions sans trop de pieds, assez à sensations (sur la photo, en haut à gauche juste sous le premier toit entre le volume orange et l'arrête main droite et le volume gris tout plat main gauche). Ca coute cher à Ramon Julian, à Flavio Crespi, ainsi qu'à moi... perdant toute lucidité et oubliant complètement dans l'action le talon gauche très haut u'on avait pourtant bien bien prévu à la lecture : Gautier : "ya ptetre moyen avec un talon a droite derrière le volume orange...", moi : "ouai euh à mon avis faut plutôt mettre un talon à gauche tout en haut sur le gros volume gris non?"... et ben oui en effet... :-((
Après ce passage, une section bien rési physique menait à un aller retour en double traversée sous le dernier toit avec des gros volumes et des micros dégeu vissées dessus. Certains grugent en tentant le raccourci : ça marche pour Adam et Jakob, qui font 1 et 2, moins bien pour d'autres pour qui c'est presque une impasse. Les critères de passage en finales sont pas forcément très cool du coup, Manu shunte mais ne passe pas. Gautier par contre même s'il n'ose pas le raccourci, se qualifie en finale. Romain s'entête sur un coincement de genou qui n'était pas terrible et tombe bêtement plus bas, dommage pour lui.
Du côté des filles la voie parsemée de pas de blocs semble difficile. La finale se joue à pas grand chose en haut. Caroline et Charlotte passent, mais pas Alizée qui bugue un petit peu juste en dessous. Florence zippe d'un talon, manque de se ratrapper mais le mauvais baland l'emporte en bas. Cécile et Jessica ratent une préhension cachée sur une prise dans le bas.

On retrouvera donc tout à l'heure les meilleurs pour l'affrontement final :
Le duel titanesque très serré entre Patxi Usobiaga (en tête du classement provisoire de la coupe du monde) et Adam Ondra d'un côté et le trio Johanna Ernst, Maya Vidmar, et Kim Jain de l'autre, avec un bon avantage pour Johanna.

Deux liens indispensables : Le site tout pas beau de l'IFSC pour suivre les résultats en ligne et le LIVE streaming des finales ici.
Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 09:30
Ce WE, l'avant dernière étape de la coupe du monde 2009 était en république Tchèque, à Brno.
Je ne rentrerai pas dans les détails => Un bon résumé à lire sur Kairn



Quand à moi, je suis assez déçu :
Voie 1 de qualif, ça ne me convient pas du tout mais je m'arrache bien et du coup j'en retire quand même de la satisfaction malgré la place (29...).
Voie 2, en train de me refaire balle neuve au repos, abassourdi par le speaker tchèque je n'entends pas le "one minute left" et au moment où je comprends c'est un peu trop tard et je me fais arrêter à 3 prises du top. frustrant quoi. (et quel règlement de merde ces 6 minutes aussi il faut le dire!)
Enfin voilà c'est du passé, et la motivation est rechargée à 200% pour tout donner à Kranj, en Slovénie, le WE prochain!

Patxi Usobiaga arque tout et nimporte quoi et reprends la tête du classement général en finissant 2ème, derrière le méchant run du minot Jakob Schubert :



Yuka Kobayashi fait parler la souplesse japonaise :

Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 13:15
Après deux semaines de tentative d'acclimatation dans le Nord, et pas mal d'entrainements en vue des deux dernières étapes de coupe du monde (à Brno puis à Kranj, début Novembre) retour rapide dans le Sud!... Et ça fait du bien! Du soleil, de la chaleur, du calcaire et tout et tout. Quelques jours de repos pour se ramolir... et hop c'est reparti à muerte :

4 jours de falaise avec Thomas et un petit résumé vidéo ...inspiré par patxiusobiaga.com... lol.
Et spécialement dédicacée à Vertaco : "Ouai on est resté à la maison et là on va prendre le 19 pour aller se baigner à David..."

Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 23:17
Après presque trois semaines d'entrainement à tourner en rond sur le pan Gullich, il était temps de remettre les chaussons! Place tout d'abord à trois jours à Pierrot Beach avec Thomas, à l'abri du déluge qui s'abattait sur le Sud il y a une semaine. Malgré l'humidité, le brouillard, les pluies incessantes, la falaise était envahie par les Grenoblois, entre autres Quentin et Léa. Quentin qui essaye le 8c+ ou 9a de "Nice to eat you". Pour ma part je retourne voir un peu le 8c majeurissime de Fatal Mambo ainsi que Home Sweet Home, un 8c un peu bidouillé... long long long... dans lequel je met quelques bons runs "à muerte"! Parfait pour s'entrainer pour le WE suivant, pour la coupe du monde à Puurs. Je force la main à Thomas qui finit par être a peu près calé dans la nouvelle version du 8a+ "Putrid Cadaver", et ça passe tranquille.



Un peu de repos, petite halte à Massy pour retoucher la résine oubliée depuis 2 mois, et puis direction Puurs, au pays de la bière et des frites, une fois. Un mur gigantesque, écrasant, immense, 22m de haut et du très gros dévers. Impressionant mais ça donne envie de grimper! En plus de ça, l'organisation est OK... et la météo aussi!! (même si il fait plus froid au soleil à 15h las bas qu'à 5h du matin à Marseille... au moins ça colle!)



Vendredi matin: deux voies de qualif flash en à peine 6 minutes (les nouveaux règlements décidés par quelques vieux bureaucrates qui ne savent sans doute pas vraiment ce qu'est le sport...) Donc même s'il faut grimper vite, éviter de rester trop aux repos sur ce mur très très haut, les ouvreurs avaient proposés des voies bien physiques, intéressantes, et en tout cas très sympas à grimper. Dans la première voie je termine 15ème, sans doute un petit peu précipité après le "one minute rémy, one minute!" dans le haut (comme presque tout le monde en fait). Dans la seconde, en sachant que ça passait presque à coup sur en demi, je relache un peu la pression mais je vais quand même jusqu'au bout et termine malgré tout 18ème. Du côté des autres français (Gab, Manu, Romain, Gauthier, Caro, Flo, Charlotte, Cécile, et Jessica) tout se passe bien et tout le monde se qualifie aussi en demifinale!


Ci dessus, Patxi Usobiaga dans le mouvement de la demi qui aura couté cher à une dizaine de personnes, dont moi.

Samedi matin, c'est la demifinale, cette fois-ci un cran plus intense que la veille, où le début des voies était relativement facile. Un volume un peu trop plat à mon gout en début de voie me posera problème un petit moment, et je tombe assez farci vers le milieu sur un pas de bloc auquel une dizaine de personnes tombent. Départagé sur les qualifs je termine 20ème. Gab, de même, termine juste derrière. En revanche Manu, Gauthier, et Romain sont en finale, ainsi que Caroline et Charlotte. Le soir, de belles finales, Manu et Romain terminent 3 et 4, juste derrières les deux leaders actuels, Patxi et Adam, qui Top la voie (après un gros fight quand même!) Chez les filles Caroline et Charlotte montent juste sous le sommet, mais ça ne suffira hélas pas pour être en superfinale avec Johanna Ernst, qui gagne haut la main, Maya Vidmar, et Kim Jain. Et puis après bien sur, place à "the one and unique Goldfinger party" ! (il ne faut pas oublier que la "sporthalle" est sponsorisé par Duvel, dont l'immense usine est juste à côté...)

En conclusion, pour moi, enfin une compétition où j'arrive à m'exprimer à peu près significativement, et surtout, à me faire réellement plaisir en grimpant. La sophro et tout ça, ça a du bon!

Et maintenant: entrainements A MUERTE!!!
Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 13:20


Qu'est-ce qu'ils nous emmerdent les écolos des fois!!! 

Selon quelques ayatollahs de l'écologie, quelques extrémistes probablement nés d'un croisement entre un fachiste et un gabian... les Calanques risqueraient de nous être interdites d'accès!

Selon le site Promo-Grimpe, « le GIP des Calanques (organisme chargé de préparer le futur parc national des Calanques) nous sort du chapeau une réserve intégrale terrestre - mais aussi maritime - qui viserait à interdire l’escalade mais aussi toute activité humaine sur les falaises du Devenson, Eissadon, Belvédère, Castelvieil et Soubeyrannes....Pour l’intant ».

On est plus ou moins tous d'accord pour protéger les calanques, pour qu'elles restent telles qu'elles sont, et éviter qu'elle deviennent une nouvelle banlieue de Marseille, bien sur!
Mais de là à vouloir emmerder quelques grimpeurs isolés, qui dérangerait éventuellement la paisibilité de quelques oiseaux (ce qui est loin d'être le cas en pratique!!)... il ne faut pas pousser!

Si vous souhaitez continuer à pouvoir grimper dans les calanques, signez vite la pétition ici "pour le refus d'une quelconque réserve intégrale dans les Calanques et notamment sur les secteurs du Devenson,  Eissadon, l'Oule, le Belvédère, Castelvieil mais aussi les falaises Soubeyrannes (cap Canaille), ce qui reviendrait à condamner la pratique de l’escalade sous toutes les formes sur ces secteurs. »

Signer la pétition

 

 

Au passage, c'est le même problème à Roquevaire, dit aussi "Lascours" ou "Le grand vallon", où toutes les magnifiques faces nord sont interdites pour soit-disant protéger quelques oiseaux... alors que la chasse est autorisée à cet endroit précis!!! (De même une petite stalagmite, confondue avec une éventuelle trace préhistorique par quelques fanatiques a fait interdire certaines voies et secteurs de l'autre côté du vallon...)

 

Et voilà une des "gentilles" bestioles qui font la loi (hélas apparement c'est dégeulasse à manger!) :

 

 

La traversée Tabarly... plus qu'un souvenir? J'espère bien que non....

 

Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 05:49
Comme la plupart des grimpeurs, vous êtes sans doute sensibles à plein de choses, qui pourraient tenir du domaine de l'écologie, du respect de l'environnement, du respect de la nature :
- vous n'aimez pas les saletés qui trainent au pieds des falaises (sacs plastiques, peaus d'oranges, et même petits bouts de strap, etc...)
- L'excès de magnésie c'est mal! en particulier les traits de cake par exemple.
- Les prises taillées et le sica n'en parlons pas...
- etc...

Et aussi, comme la plupart des grimpeurs, vous allez en falaise le WE et pendant les vacances, plus ou moins loin et toujours en voiture. Plus on va loin, plus on s'enfonce dans la nature!.. plus c'est beau, plus on pollue!
Vous aussi, vous êtes fans de tous ces grimpeurs de 9b, qui croitent partout dans le monde, et qui inspirent dans leurs vidéos la symbiose avec cette si belle nature?... après avoir fait des milliers de kilomètres en brulant des centaines de litres de Kérozène.

Vous êtes vraiment gêné par ce petit bout de strap gris abandonné qui s'enterre peu à peu dans la poussière calcaire?

Alors faites comme moi, des croix zéro kilomètre, zéro gramme de CO2!

... ou alors vous pouvez rester honnête avec vous même, et laisser ce pauvre bout de strap par terre et assumez que le respect de la nature vous ne vous en préoccupez pas vraiment ! ou bien il ne faut pas appeler "respect de la nature" le simple souci de se donner bonne conscience, ou même le souci de "propreté visuelle" des zones que vous fréquentez.

Ce magnifique 9a en images (sur dailymotion):



http://www.dailymotion.com/user/remycmoi/video/xagxci_ecololization-9a-0-de-co2_sport
Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 18:53
Après de longs mois sans nouvelles voilà un résumé des derniers mois, en allant de la plongée sous-marine à la montagne en passant par les compètes, le bloc et la falaise.

D'abord jusqu'à Mi-juillet, training et compétitions... et résultats bofs bofs bofs va falloir se mettre à la sophrologie! heureusement il y a du soleil, et la mer, avec les girelles, les labres, les sars, les serrans, les rascasses et les poulpes... En tout cas après la coupe du monde de Chamonix mi Juillet et mon médiocre résultat je prends deux ou trois semaines quasi sans grimper (une journée à Entraygues avec Gab et Auré, où j'en profite pour faire deux beaux 8b bien péchons, Deltaplan man (précédé par Gab) et le Grelot).

Et donc plus récement, la suite des vacances d'été (enfin de toutes façons j'étais déjà en vacances avant), avec Ailefroide et Céüse.

A Ailefroide, après quelques courses en montagne avec Benoit, Julien, Paul, Anne et aussi les "vieux", j'en ai profité pour reprendre avec toute ma motivation la grimpe a muerte en travaillant le superbe "link" en 8B bloc de la traversée (7b+) enchainée sur le départ assis (7c+/8a) de Surprise du Chef. Après plusieurs matinées (bien chaudes malgré tout) à s'user la peau jusqu'à la moelle sur ce granit bien dur, et après plusieurs chutes vraiment tout à la fin dans la partie du départ debout de surprise en 7b, ça finit par passer in extremis avant l'orage et le départ pour Céuse. Une performance qui fait bien plaisir après des semaines et des semaines de doute.


Ci-contre dans la fin du passage un peu haut, sur les dernières réglettes où il vaut mieux être encore frais!

ci-dessous à la fin de la trav, le début du crux.

Et ensuite, direction CEUSE, toujours avec Divya, avec pour objectif LA voie, BIOGRAPHIE ! ET donc c'est parti pour 10 jours à taper des essais autant que la peau le permet dans la première partie (bon 8C+). 
A cette période pas trop de français sur la falaise... avec entre autres le gang des américains venus là pour deux mois avec Dave Graham, Jon Cardwell, vaché dans la première partie de Bio, Daniel Woods... mais aussi Daniel Jung qui essaie un peu avec moi la voie, qui a cassé ses lunettes et perdu ses dégaines. Aussi Jérome de boeck le belge, et puis à la fin Geoffray De Flaugergues qui vient essayer un peu les mouvements. Enfin voiloà et j'en passe et des meilleurs.
Quand à moi, je passe quelques jours à me recaler et à merdouiller pour des broutilles... même si après les croutes d'Ailefroide, les réglettes de Biographie sont devenues des bacs! Et puis il me faut un peu de temps pour reprendre en rési après presque un mois sans faire gonfler les avant-bras. et malgré la chaleur qui reste encore et encore même à la tombée de la nuit je finis par monter de plus en plus haut de plus en plus régulièrement jusqu'à tomber à 2 mouvements de relais intermédiaire . Et puis il faut rentrer à Marseille pour gérer tout un tas de trucs. Et donc j'attendrais la semaine prochaine pour continuer cette petite histoire entre la plus belle voie du monde et moi! Ca fait pas de mal un peu de plongée de bronzette de repos... et du pan gullich!



Ci-dessus, le regard de mon personal devoted belayer. Ci-dessous, Daniel dans le pas de bloc de départ.



Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 14:35
Après deux années d'Exil, les derniers jours à Palaiseau sont venus. J'en ai profité pour m'entrainer à fond. Entre autres, la "semaine de la makina", 70h d'entrainements a muerte... et puis déménagement. charger, décharger, recommencer... faire/défaire les cartons... se coucher tard et tout. Bien fatiguant. ca fait du bien quand c'est terminé! Quoi qu'il en soit ça fait vraiment du bien d'arriver à Marseille!

Et après ça, c'est parti pour une semaine de stage Equipe de France... prévue en Arriège. Coco et Raph en coaches, et puis Vinvin, Moctar, Flav, Toto, Manu, Auré, Gab, Mathieu, Caro, Alizée, et moi.
Arrivé vers Toulouse on on devait récupérer Alizée à la gare, on nous dit qu'il y avait une grêve et qu'il fallait aller la chercher à Saint Jean de Luz.... "petit" détour! Et puis finalement une fois las-bas... on a pas fait demi-tour. Joli emboucanage monté des coach et nous voilà au pays basque espagnol, avec une météo qui ne pouvait être que meilleure de celle annoncée pour l'arriège!

Dimanche on découvre la falaise de Lezaia. Du 45° très rési sur 20m. On se croirait à Omblèze, le rocher, le relief, les buis, tout est pareil. Quelques vautours fauves offrent le dépaysement. Objectif de la journée, à vue extrème (dans du 8c quoi). Je ne rentrerais pas dans le détail des croix de tout le monde parce qu'il y en a eu trop tout au long de la semaine et que ça sera écrit sur le résumé de ffme.fr. Il n'y aura pas non plus de photos, j'avais oublié mon appareil et c'est vraiment dommage. Mais Gab s'est gavé et ça sera surement en ligne sur savoieclimbing bientôt. Il fait pas chaud du tout ce jour là, et tout le monde passe par l'onglet (non, sauf manu et vinvin comme d'hab!) Pour ma part j'ai vraiment du mal à trouver des sensations, après deux mois sans falaise, et beaucoup de rési en trav en pan en chaussons pantoufles...  donc bof bof niveau plaisir. En revenche, c'est parfaitement ce qu'il me faut !

Lundi, On découvre la falaise halucinante d'Etxauri. Une barre gigantesque équipée à 10% et avec des centaines de voies en 8 déjà... du pur calcaire. tous les styles. des couleurs magnifiques. de l'ampleur. Un cadre magique et des centaines de vautours. Thème: "A vue max". Pour ma part j'oublie encore de monter les pieds et je tombe comme un couillon coincé sous des inversées en haut d'un 8b. A noter que je me suis mis le combat à l'échauffement dans la première partie en 7b+ (pas facile du tout....) de "Bizi Euskaraz" (le 8c+ FA à vue de  Patxi Usobiaga!). (le 7a+ juste avant était vraiment pas donné non plus... )

Mardi, on retourne à Lezaia. Les avions de chasse font leur festival de croitage dans les 8c. Je commence à retrouver un peu des sensations et à me faire bien plaisir. Après un 8a pas facile à vue de fin de chauffe, je tombe à vue la main dans le bac final de Beldurra (8b), complètement occis après les 20 mvts de rési intense. Encore un but mis par Caro à ce propos... Un premier essai où j'oublie un calment (lol), et puis ça passe au 2ème.

Mecredi "repos" cardio avec un footing dans les côtes autour du camping (Lerate, où on a dormi en bungalow la semaine). et puis mission repérage  sur une falaise dont l'accès standart se trouvait noyé dans un lac de barage. des dizaines et des dizaines de km de piste plus tard on a fini par contourner les ennuis. la mission!

Jeudi, découverte d'une nouvelle falaise, Kanpezu, du calcaire très compact sculpté (plus ou moins naturellement selon les voies !). A vue extrème à nouveau. J'ai enfin de bonnes sensations. Pas de croix pour moi excepté le 8a de chauffe, mais bien du plaisir et quelques bon runs à muerte dans le à vue extreme. Et c'est aussi ce jour là que l'âge du capitaine a changé: l'anniversaire de Vinvin.

Vendredi, retour à Etxauri, mais dans un autre secteur, pour faire du à vue max. Flav part dans un 7b pour la chauffe, et comme la suite en 8b avait l'air de lui plaire, il enchaine jusqu'en haut. Je fais la même chose. Après tout un 8b à vue à l'échauff ça fait pas de mal lol! (bon c'est vrai que pour le coup c'était pas le 8b le plus dur de la falaise!) en tout cas "Sahara", une voie top classe.
Ensuite, "Xabi Askatu", un [autre] 8b, une belle voie conti/rési où je me suis battu jusqu'en haut. Et après ça, comme Caro nous avait défié de passer à vue le crux bloc de Anorexia ("un 7b avec un pas de bloc")... et ben gogogogo bien guronzé et c'est passé... mais après le pas de bloc c'était le 7b le plus dur de l'univers... et je me suis arraché jusqu'à la mort pour enchainer. Ensuite, je termine en faisant le 8a+ "8000 hostias", qui navigue bien.
Mes 3 premiers 8b à vue le même jour, ça fait plaisir!

Samedi, après la pire indigestion de ma vie qui m'aura valu une nuit blanche, j'ai pour ma part joué au spectateur. au même secteur que la veille.

Dimanche retour à Marseille, 9h de route plus tard et voilà la fin d'une semaine super sympa qui encore une fois est passé trop vite.

PS: merci à Gab pour mon nouveau look ! et souhaitons aussi à Toto de vite sycatriser de sa déchirure que Lezaia lui a laissé.

Voir aussi : L'article de Coco sur ffme.fr
et le résumé photo de gabor sur savoieclimbing
Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 08:38

AIx-en Provence. Printemps 2009. Le soleil se lève doucement, un léger mistral emporte la brume légère qui habillait les habitations. Une vingtaine d'invincibles guerriers apparait alors, prêts à tout massacrer dans les parcours du CREPS.

Au programme du Samedi, pas moins de 8h d'entrainements intensifs... avec recontrée (rebelotte) pour le test Buccheit où tout le monde crache ses poumons, le travail de voies dures sur le Mur, et un contest "sections" où le but est d'enchainer intrinsèquement les sections de 15 mouvements des 3 parcours de 45 mvts (8c, 8c+ et 9a pour nous et 8b pour les filles). Heureusement, les parcours étaient souvent fait pour qu'on puisse s'économiser les cuisses et les mollets bien entamés par le test d'effort... Voilà pour le premier jour bien hardu.
Le Dimanche, un peu moins soutenu mais d'autant plus intense, était donc destiné à faire en sorte que nous enchainions les 2 voies en 8c et 8c+  (8b et 8b+ pour les filles) et les 3 parcours du pan. Tout le monde s'est arraché malgré les courbatures et l'absence de peau sur les mains.
Et rendez-vous dans 3 semaines pour la semaine d'entrainement en Arriège!
Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article