Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 11:44
  Hier se sont déroulés les qualifications et la demifinale de la dernière étape de la Coupe du monde, à Kranj, en Slovénie. Voilà donc un petit résumé du Samedi, en attendant les finales de ce soir, et surtout l'incontournable videoblog, ...en ligne demain !
  Organisation rodée depuis des siècles, et plannification un peu particulière, avec les demi-finales le soir du premier jour. Et avec le nouveau règlement 2009 (de pire en pire...) des deux voies de qualif flash, la journée allait donc être très longue. Les gars commencent donc à 8h pétante... et les filles l'après-midi. Sieste pour les uns avant la demi, grasse mat' pour les filles donc. Beaucoup de concurrants sont venu grimper sur cette étape, avec par exemple près de 80 personnes au départ chez les gars!
Pour les gars :
Voie 1 de qualif : un début à sensations avec une intensité croissante, un petit mouvement qui fait peur au milieu du mur, où presque tout le monde psycote, mais presque personne ne tombe, puis une suite bien rési. Après m'être fait peur sur un changement main, je me resaisis et j'arrive au dernier réta où un clipage pénible ajouté à un petit zip de pied m'a achevé. (21)ème Pas trop de surprises dans cette voie excepté Edu marin qui fait une méthode en bois tout en bas et ne sera donc pas en demi, et Patxi Usobiaga qui tombe à 2 mouv' du Top. Gautier, Manuel, et Romain sortent la voie sans souci. Gab monte assez bien et tombe à un mouvement dur dans le haut (23.)
Voie 2 de qualif : 10 mouvements d'approche facile, puis une base de rési où il ne fallait pas s'endormir. Encore moins de surprise... sauf Gab qui foire une fermeture au 2/3 (36.) et qui terminera donc 33ème... Il vous racontera ça surement très bien sur SavoieClimbing.com! Gautier tombe à la fin, mais pas de souci pour entrer en demi. Manu et Romain sortent la voie, plus dure que la première (8 Top). Quant à moi malgré quelques petites erreurs, j'accélère dans le haut pour finir 17. et donc passer en demifinale le soir.
Chez les filles, les voies sont moins dures, presque toutes sortent et toutes les françaises sont en demi (Caroline, Charlotte, Alizée, Florence, Cécile et Jessica).
Les voies étaient bien réglées, intéressantes sans être piégeuses, et cool à grimper (pareil pour la suite d'ailleurs). (l'équipe d'ouvreur était menée par Evgeni Krivotchetchev.)

Le soir en demifinale, on a une voie à gauche du mur, une approche pas trop complexe qui arrivait sur un système de compressions sans trop de pieds, assez à sensations (sur la photo, en haut à gauche juste sous le premier toit entre le volume orange et l'arrête main droite et le volume gris tout plat main gauche). Ca coute cher à Ramon Julian, à Flavio Crespi, ainsi qu'à moi... perdant toute lucidité et oubliant complètement dans l'action le talon gauche très haut u'on avait pourtant bien bien prévu à la lecture : Gautier : "ya ptetre moyen avec un talon a droite derrière le volume orange...", moi : "ouai euh à mon avis faut plutôt mettre un talon à gauche tout en haut sur le gros volume gris non?"... et ben oui en effet... :-((
Après ce passage, une section bien rési physique menait à un aller retour en double traversée sous le dernier toit avec des gros volumes et des micros dégeu vissées dessus. Certains grugent en tentant le raccourci : ça marche pour Adam et Jakob, qui font 1 et 2, moins bien pour d'autres pour qui c'est presque une impasse. Les critères de passage en finales sont pas forcément très cool du coup, Manu shunte mais ne passe pas. Gautier par contre même s'il n'ose pas le raccourci, se qualifie en finale. Romain s'entête sur un coincement de genou qui n'était pas terrible et tombe bêtement plus bas, dommage pour lui.
Du côté des filles la voie parsemée de pas de blocs semble difficile. La finale se joue à pas grand chose en haut. Caroline et Charlotte passent, mais pas Alizée qui bugue un petit peu juste en dessous. Florence zippe d'un talon, manque de se ratrapper mais le mauvais baland l'emporte en bas. Cécile et Jessica ratent une préhension cachée sur une prise dans le bas.

On retrouvera donc tout à l'heure les meilleurs pour l'affrontement final :
Le duel titanesque très serré entre Patxi Usobiaga (en tête du classement provisoire de la coupe du monde) et Adam Ondra d'un côté et le trio Johanna Ernst, Maya Vidmar, et Kim Jain de l'autre, avec un bon avantage pour Johanna.

Deux liens indispensables : Le site tout pas beau de l'IFSC pour suivre les résultats en ligne et le LIVE streaming des finales ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article

commentaires

dissertation 19/11/2009 14:25


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!