Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 11:40

Deuxième stage pour l'équipe de diff. du Samedi 14 Février au Dimanche 22... direction l'Espagne, plus précisément le camping de Toni Arbonés à Siurana. Après 7h de minibus depuis Aix, on arrive enfin, sous un beau coucher de soleil.


De droite à gauche : Cocoach, Toto, Marine, Flav, Bichou, Alizée, Gabronze (accroupi), Raph (en petit), Auré (en grand), Manu, Vinvin, et moi. Et puis Caro et Biquet qui ne sont pas sur cette photo là (restés au camping pour faire des abdos ce jour là...)



Au commencement (Dimanche 15), mission Montsant : Beau secteur de voies de conti sur trous, mais ce jour là il fallait être briançonnais ou gapençais pour supporter les conditions digne d'une expé en Alaska. avec un froid glacial et un brouillard bien humide... Donc Manu et Vinvin font du 8b+ à vue, respectivement dans  L-ments et Falconetti, et le reste de l'équipe tente de se réchauffer tant bien que mal entre les runs à vue dignes de  la détermination de 300 spartiates... Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le premier jour.


Ensuite, objectif après-travail à Margalef, en face Nord, au secteur Raco de la Finestra (mais bon de toute façon le soleil n'était pas encore arrivé en espagne). Encore une journée bien froide. Encore des bi, mais cette fois-ci dans du gros dévers (40 à 60°), et ça tire dans les tendons pour certains. Le beau 8b+ de "Via del Kim" semble avoir perdu une ou deux prises au début... dommage. La mission impossible pour Biquet et moi sera donc le 8c de "victimes del passat"... hyper rési et surphysique. Biquet fait un beau run jusqu'au "dernier" crux. Vinvin et manu, les imperturbables spartiates, iront bosser Columbetis un 8c+ que Manu torche au 2ème essai. Et celà fut ainsi. Vinvin n'est pas très loin non plus. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le second jour.

 















Etape suivante : "A vue ou apres travail" à Siurana. Enfin des réglettes, et enfin du soleil. Et ils virent que celà était bon! Vinvin en profite pour faire à vue Kalea Borroka 8b+, suivi au premier essai par Manu et Biquet, et flashé par Flav. Avec Toto et Gab on s'exile au fond du cirque de l'Olla, un peu moins venté (j'ai dit qu'il y avait du soleil.... pas de la chaleur!), où on va dans deux jolis 8b pas donnés, l'un quasi en dalle (Umpah-pah) que Gab fait au premier, et un pire que déversant (Migranya) que j'enchaine au 2ème. Les filles vont juste à droite dans le 8a+ Anemone nemorosa. Il eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le troisième jour.

Ci-dessus, le capitaine Vinvin dans Columbetis. Ci-contre à droite, Manu dans Kaléa Borroka.

Après ces 3 premières journées éprouvantes, jour de repos bien attendu, avec une jolie promenade au dessus des crêtes de la chaîne de Montsant, avec du Soleil et une vue superbe du côté Sud vers Siurana notemment, et du côté Nord avec les pyrénnées enneigés et les dédales de vallées bancawées de Margalef. Il y eut un soir et il y eut un matin: ce fut le 4ème jour.



Valet Neuf As 10... Auré n'aura pas à faire la vaisselle ce soir là...


Les steaks ne sont pas vraiment réparés... mais il faut continuer, donc come back à Raco de la Finestra, un peu moins froid ce jour là peut-être. Gab et Flav s'offrent le 8c Aitzol, que Manu Flashe, Vinvin concrétise dans Columbettis le 8c+, Toto malgré les tendons douloureux, les steaks par dizaines, s'arrache sur les monos de Niña Mala, 8b (fait par Caro aussi), quant à Biquet et moi, on tente encore en vain de dépasser les problèmes de strap qui glisse dans Vitimes del Passat. Bonne séance de rési haute intensité... et Dieu vit que c'était bon! Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le cinquième jour.


Avions-nous enfin mérité le mélange du bonheur, c'est à dire Soleil, face Sud, et pas (trop) de vent? Il faut croire que oui, au secteur Raco de les espadelles, à margalef. Bon par contre, toujours des trous et ça fait méchament bobo à la peau (sauf pour Manu). Parmi tout plein de croix, on retiendra le premier 8a à vue d'Alizée et le premier 8b à vue de Gab : "bal del triceps". Voie dans laquelle on sera tous tombés au 2ème ou 3ème point à vue... Violent le départ sans les méthodes! Pour ma part je fait "toni kaneloni" et "ximpleta" deux 8a+ à vue, précédé pour le seconde par Caro (à vue aussi), suivi par Toto qui préfère zipper sous les relais, et par Biquet qui randonne. Il y eut un soir et il y eut un matin: Ainsi ce fut le 6ème jour.



Au septième jour, Dieu se reposa de toute son oeuvre. Pas nous.
Retour à Siurana, sous le soleil, toujours avec un petit vent pas chaud du tout. Caro enchaine le 8b+ de Kaléa Borroka, Flav fait Pati pa mi à vue, avec toto, on reste toujours isolés au fond du cirque de l'Olla. J'aurai bien tenté d'approfondir Migranya, "Migranya profondya" en 8b+, mais la violence du départ associée à l'usure de la peau m'a redirigé vers le beau mur exigeant d'Umpah-pah. Recalage au millimètre. Run bidon pour toto et moi avec le strap qui fait sortir les doigts du bi du premier crux, puis enchainement rando pour les deux stars Chris et Patxi, interprétées par toto et moi. Et.... Voilà! Une bonne semaine de combats épiques dans la tête et les bras, qui va on l'espère porter ses fruits. Le tout se cloturant sur une délicieuse paëlla au bar du camping histoire de bien récupérer...

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article

commentaires