Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 22:21
Vendredi matin : levé 6h30 pour un vol à Charles de Gaulle à 10h15. Grand beau temps au dessus des nuages qui moisissaient Paris. Joli vol, d'abord au dessus des éternelles mers de nuages du nord de la France, puis au dessus du Nord des Alpes, des montagnes enneigées de l'Autriche, du nord de la suisse, grosso modo.
Arrivé vers 12h30 en Slovénie, à l'aéroport de Brnik, 400 fois plus petit que celui du décollage. Au moins je ne risquerais pas de m'y perdre au retour. Quelques minutes dans un bus si poussiéreux qu'on envoit plus la couleur et voilà Kranj, petite ville à l'Ouest de Ljubljana la capitale. J'ai faim... j'aperçois un joli M jaune... 4,30€ le menu maxi, servi rapidement en plus! Vive la Slovénie!

A gauche, le Nord des Alpes, probablement l'Autriche.

A droite, vue extérieure de l'Hotel.

Une courte après-midi gandouille. Sur la liste de départ je suis 3ème... donc réveil matin 6h, donc couché 21h. C'est pas ce que je préfère mais il faut faire avec ce qu'on a. Aurélien passe tôt, Flav aussi, les autres pas très tard non plus.
On se retrouve donc en isolement parmi les premiers, et vu l'exiguité du long couloir dans lequel on s'entassait, c'était pas plus mal. De même sur le pan d'échauffement un peu après la fermeture de l'isolement. Après s'être réveillé tant bien que mal, on tape donc chacun nos run dans cette jolie voie de qualification: un départ rando, suivi de mouvs qui ne semblent pas très dur: beaucoup de prises franches, mais un peu trompeur sans doute et sans aucun repos: de la vraie rési. J'explose donc d'un coup sur deux trois mouvements à 8 mouvs de la fin, et tombe sur un touché sur un mouv peut-être un peu plus dur. Aurélien fait la même chose. On se retrouvera donc 18ème exaequo, et pris pour les demi... après une longue attente où les statistiques penchaient alternativement entre pris et pas pris. Flavien reste très longtemps sur le plat immonde de ce mouvement, et finit par repartir et faire un mouv de plus. Momo temporise peut-être un poil trop sur la bonne règlette qu'on touche, mais faute de pouvoir ramener, s'emmêle les doigts en voulant changer de main pour se refaire un peu. Biquet enchaine la voie, que personne pas même les mutants ne randonne. Manu et Vinvin tombent comme Ramon, sur un ramené main à plat... très plat... sur le volume final. Je n'ai pas vu Fabien (D.) et Thomas grimper, mais au bout du compte, personne n'y reste et on est tous les 9 qualifié en demi-finale. Pareil pour les 4 filles Caroline, Charlotte, Mélissa et Florence.

Ci dessus, Momo veut ramener dans la réglette, et Patxi tient le volume plat, tout en haut

S'en suit donc un bon (et joli) restaurant (le genre de resto qui fait payer 70 euros le plat à Paris, mais 10 fois moins cher en Slovénie.) Et une après-midi sieste histoire de récupérer pour être au mieux pour les demi qui commencent à 19h. C'est hard de se lever à 6h et de commencer l'échauffement à 7h aussi!
Re-isolement, re petit (r)échauffement, et lecture: une voie qui navigue un peu. Un départ pas évident avec plusieurs méthodes possibles, plus ou moins aléatoires (claqué d'arrête main gauche et plats main droite). Matej Sova y tombe par exemple. Ensuite quelques mouvements qui permettent de rythmer vite fait, puis le début de la vraie rési, avec très vite un section pas très claire où on s'est posé pas mal de question à la lecture. Je ne sens pas bien la méthode "n°1" va savoir pourquoi, et je m'engage dans un mouv putain de dur, qui m'amène à une vraie belle impasse, donc j'envoie par désespoir pour gagner un touché et je me retrouve donc dans la corde, sans bouteilles. Manu fera la même chose, et tentera (hélas en vain) de sortir de l'impasse par des méthodes de croisés lunaires... On se retrouve donc repoussés aux 21 et 22èmes places. Flavien semble dépasser, pour une fois, ses barrières psychologiques et fait un super run qui le placera en 5ème place. Vinvin zippe du pied à un rien de la qualif et fera 10ème. Momo qui semblait bien rate une préhension et finit 11, un peu frustrant  pour lui aussi donc. Aurélien s'accroche le pantalon dans un clippage, cependant juste après avoir passé un mouvement dur  (qui semblait un peu morpho pour les plus petits) où du monde tombe: Thomas, les deux Fabien (D & C), et aussi Ramon et Magnus Mitboe. Sur ce mouvement, Patxi fera 3 fois l'excentrique de redescente faute d'avoir atteint la prise d'arrivée, parviendra à se refaire sur les bouses juste en dessous, pour ensuite repartir!
Chez les filles pas trop de surprise, Charlotte et Caroline sont en finale, Florence 14 et mélissa 22.

ci-contre, la "nacelle" slovène: une échelle de 10m "tenue" et déplacée par un gars au pied, et un brosseur en équilibre en haut...

Après, soirée sympa commencée dans une salle isolée du resto, puis dans le bar dansant (moyennement récente la musique... lol. mention spéciale pour LA musique de vertaco, 1, 2, 3, talali comçi comça... :-p) qui est en face de l'hotel, pour les plus courageux (et non qualifiés aussi), à savoir Biquet, Fab Dugit, Momo, Aurèl, Florence, Thomas, Manu, et moi. Donc lendemain "récup"... essayer de faire partir cette barre dans la tête en attendant les finales pour être en forme pour encourager Flav, Charlotte et Caroline.

Petite ballade visite de Kranj pour digérer la soirée de la veille à jouer au touriste et à prendre plein de photos.


Place aux finales en début de soirée. Une voie bien longue pour les filles, où Caroline termine 4ème après un beau combat, Charlotte tombe un peu avant, un peu précipité par le "one minute left". Pas trop de surprise, Johanna Ernst gagne, juste devant Maja Vidmar qui touche le bac final en n'osant pas envoyer franchement.
Du côté de gars, une voie qui semble commencer très dur, suivi d'un méchant mouv hyper morpho, encore une fois. Jorg et Klemen ne voient rien. Flav et Sachi Anma y tombent. Les autres semblent y forcer vraiment. Une suite rési dans une traversée en toit, suivi d'un réta et d'une série de mouvements bien durs qui fait tomber tout le monde... un peu loin du top. Klemen grimpe bien dans un style qui lui convient et gagne devant une salle hurlante... pleine de slovènes très chauvins... un peu trop chauvins. Jorg tombe en s'arrachant presque ex aequo avec Klemen, Patxi ne ferme plus  assez le bras, après avoir voulu se refaire dans tous les mouvs durs de la voie, et complète le podium. Mrazek zappe une relance dans un des mouvements dur et finit 4ème.



Et voilà la saison de coupes du mondes 2008 se termine là... Enfin presque. Place à une bonne soirée, où pour le coup les Français ont largement dominé, même si Tomaz & Elena, Irrati Anda, Cédric Lachat, Felipe, et qques autres ont tenté de suivre le rythme un bon moment.


Et voilà. nuit blanche et bus à 5h30 pour moi,  décollage à 7h35 et retour plutôt dékerre en France après un WE bien sympa. Trajet dans un petit avion pas tout neuf, mais avec des "grands" hublots pour une fois, histoire d'éviter le torticolis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rémy
commenter cet article

commentaires