Dimanche 24 novembre 7 24 /11 /Nov 14:49

http://lh6.googleusercontent.com/-00BycfIzRAQ/UpIBaonFijI/AAAAAAAAAno/SXW3RnoaY2Y/s1280/20131012_075044.jpg
Et allé en attendant la suite, qques images du cap croisette sous les paroles d'Akh & Shurik'n :

Par Rémy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 20 mai 7 20 /05 /Mai 17:36

http://www.topo-calanques.com/phoceen/image_pho/Couv_phoc%E9enne.jpg

Et voilà, le topo inédit de dizaines et dizaines de sites autour de Marseille est enfin sorti. Qui n'a pas galéré en allant à Minisud, à la Matrice, aux Trois palmes, où dans les nouvelles voies de Roquevaire, etc... pour avoir les bonnes infos? Maintenant le problème est réglé. Un topo-photo nickel avec des infos précises et revérifiées, où tout est tracé au millimètre. Près d'une centaine de secteurs de l'Estaque à Marseille en passant par la chaine de l'Etoile et le Garlaban.
La FFME a laché son soutien pour l'équipement des sites (en prévision du prochain déficit monstre de Bercy 2012...?), mais bon... on peut se passer de cette fédération en naufrage : C'est ainsi que la moitié des fonds perçus par la vente du topo sont reversés à l'assotiation "Les Grimpeurs" : http://www.topo-calanques.com/asso.htm histoire d'aider à financer l'équipement/rééquipement, etc.
Enfin bref, LE topo à se procurer sans tarder !! (cliquez sur la photo pour + d'infos)

 

http://lh3.googleusercontent.com/-gspvphkRn6g/T7kUNnyjO2I/AAAAAAAAAjc/CWfw5MDyZjM/s1440/2012-05-15%252019.46.03.jpg

 

Revenons à ces dernières semaines marquées par une météo... "particulière". Après une fin de vacances tranquille à Romans, avec deux petites croix de + à Pierrot Beach sous l'orage, retour à Marseille où l'hiver est toujours bien installé!
Un peu de plongée, un peu de chasse (parfois dans la tempête... parait que les poissons sont moins méfiants ^^), et un peu de grimpe. Hier c'est passé tout près dans le méchant 8c/8c+ bien violent de Christophe "Oh Pétard" (libéré par Gé). Avec méthode alternative équilibre foireux/crougne foireuse vu que je comprenais rien à la méthode de Gé "super-coordination-mon-corps-est-un-ressort-même-quand-j'ai-rien-ni-en-pied-ni-en-main". Tout près , comme le montre le décomposé suivant tiré de la vidéo du meilleur run (merci Benoit) :
http://lh6.googleusercontent.com/-Vs-zht_BRPY/T7kaAS9vQYI/AAAAAAAAAjo/5WSv4s1jZN4/s1496/jump.jpg... et puis la main est ressortie du trou. Game over. Manque de détermination. Quand on s'est vu tomber 40 fois dans les secondes précédentes, on se croit souvent "en sursis". Grosse erreur !

Et ci-dessous les frères Semiond descendus de leur montagne pour se frotter (entre autres) à ce bloc, euh pardon, cette voie, où il faut arquer comme à Ailefroide. (Entre 8a et 8b bloc environ si on avait des grooos crash) Mat dans la méthode originale :
http://lh3.googleusercontent.com/-JUrfQd1025E/T7kcZskX-7I/AAAAAAAAAj0/lOeUOvxIJ_I/s912/DSC00369.JPG

----------------------------------

 

Ci-dessous au repos que j'ai à moitié cassé dans "The Dark Side of the moon", 8b/8b+ à Pierrot Beach :
http://lh5.googleusercontent.com/-kkhEK2qJdyA/T7kdsoZxVYI/AAAAAAAAAkE/YhyxqlML9Go/s720/DSC_0162.jpg

 

Ci-dessous, une langouste sur le "Junker 88", derrière le Frioul, et encore en dessous, un beau spirographe téméraire dans le vent de nos palmes. (images tirées des vidéos... problème de "flou" de profondeur de la Gopro enfin et définitivement réglé => La lentille changée du caisson venait en contact avec l'autre à cause de la pression. Une épaisseur de sopalin dans le caisson et voilà!)

http://lh4.googleusercontent.com/-uVNwBr3Xq90/T7kfEE0O1gI/AAAAAAAAAkU/97QIs6UwWCw/s1280/langouste.jpghttp://lh4.googleusercontent.com/-G1fhR9988AU/T7kgGQflOFI/AAAAAAAAAkk/_1US-d5BN7s/s1280/spiro.jpg

Par Rémy
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 29 avril 7 29 /04 /Avr 00:30

http://lh4.googleusercontent.com/-MBFr3v1z8ac/T5xu_V-e-gI/AAAAAAAAAjQ/BJ5nZyMmh98/s800/DSC00245.JPG

De retour d'Espagne, il aurait été bon de profiter de la forme pour libérer ce projet qui traine : Electoman. Et en effet la force et la rési étaient au rendez-vous, ce fut plusieurs séances à tomber le nez sous le relais, "où ça aurait pu faire" mais non. Les détails sur lesquels on revient en se disant "si... alors...", du genre le jour de gros mistral où après 30' de marche j'arrive à la falaise sans les chaussons, disparus, contraint d'un aller-retour footing à la maison pour prendre une autre paire. Bref de la frustration que j'aurais bien aimé éviter sur une falaise où on commence tous à être un peu trop allés! Et la frustration s'est un peu transformé en saturation, il était temps de changer un peu d'air... ou d'eau!

Oui avec le printemps et le retour des beaux jours (la bonne blague!), l'appel de la mer se fait sentir.
Retour à la plongée et à la chasse. Eau à 13° que du bonheur! Et comme les poissons à Marseille se font farouches (même avec ce µ$£ù§! de parc national des calanques "je ramène du tourisme,
 je fais du fric, et j'en fais ma politique"), il vaut mieux rester longtemps et profond pour éviter de ramener autre chose que du poulpe ou du muge égaré ! Place donc à la découverte de l'entrainement en apnée. Séries, yoga et assouplissements de la cage thoracique, maitrise autohypnotique... en un mot la découverte d'un nouvel univers. Et en poussant le jeu, pour éviter de perdre du biceps, Gullich en apnée, footing en fractio d'apnées, et même Rési sans respirer à la salle Grimper, sous le conseil de Vincent! Au final en 3 semaines, le résultat est là : 6'30" en apnée statique! Stéphane Mifsud ton record ne tient plus qu'à un fil... 

Bon parait-il l'entrainement en apnée entrainerait les muscles à mieux résister. En natation c'esthttp://lh4.googleusercontent.com/-TeGQMhyY0po/T5xmdT5Oo8I/AAAAAAAAAi0/t6BC6q1-pGI/s800/DSCN1545.JPG déjà bien développé, avec des entrainement "en respirant deux fois moins". Quoi qu'il en soit ça fracasse vraiment. Après 4 séries de 15 mouves sans respirer on a envie de se coucher pendant 24h ! 

Côté escalade, outre quelques "expériences" de ce genre j'en suis donc resté à deux ou trois séances par semaine maximum, en falaise en salle ou sur la poutre, de quoi se ressourcer un peu. Et tant pis pour Electoman, on se lèvera tôt en Mai/Juin s'il le faut! 

Et les vacances sont arrivées, moyen de se ressourcer encore plus vite! Après moultes hésitations, la destination n°1 fut donc le retour aux sources : Pierrot Beach. On se gelait à Marseille, nous voilà en Amazonie ! Le thermomètre dépasse les 32° à Pont en Royans, l'eau dégouline de partout... il fait LOURD. Avec le vent les conditions sont heureusement supportables avec un sac à magne bien rempli!
Après deux mois sans dépasser 25 mouvs ou presque je choisis le 8c "home sweet home" pour reprendre la caisse en long. Pas un seul mouv dur.... mais 70 mouvements où il faut résister jusqu'au bout du bout du bout, avec quelques délayages de moins en moins bons. Premier jour, un run mal échauffé: "AAAhhh mais je suis nul pourquoi je tombe au milieu explosé les mouvs sont randos!". Deuxième jour, montée d'échauff en plein soleil... ça cogne vraiment trop. 17h ça s'est un peu calmé, second run du WE, et ça passe, sans réel souci. La rési/conti ça revient vite ! En même temps il suffit de respirer pour que tout aille bien ! C'est pas compliqué ! Complètement daubé? Pas grave, hop deux bouffées d'oxygène et ça repart.

Bon annoncé à 8c/8c+ je trouve que c'est un peu gentil... vu l'intensité des mouvements, même si c'est trrrrèèèèssss long, à mon avis c'est plutôt dans les 8b+/8c, plus accessible que Fatal Mambo par exemple. En tout cas c'est THE ligne, un sacré voyage, et le gros travail de maçonnerie de ludo pin mérite d'être souligné. C'est carrément bidouillé, et HEUREUSEMENT !!!

PS: Si ça vous intéresse, l'apnée comporte des risques... renseignez-vous. Un mauvais effort poumons un peu trop pleins et c'est l'hopital, une syncope (ça ne prévient jamais) pendant un footing ou dans le pan et la chute peut faire très mal. Et tout ça sans parler du nombre incalculable de neuronnes qui vont disparaitre définitivement ! (Pour ça j'ai de la marge heureusement... )

Au dessus à droite, Le long dévers d''Home Sweet Home", pendant l'enchainement.
Ci-dessous, Thomas ne fait pas le pinpin et résiste à la découverte de la voie en plein cagnard : 

http://lh6.googleusercontent.com/-uqKpbNx4w4w/T5xsHldXAkI/AAAAAAAAAjA/bgF2EftmvqA/s720/DSC00189.JPGhttp://lh5.googleusercontent.com/-YQwhijyQBjA/T5xs92bhL1I/AAAAAAAAAjI/hoc9iwbft4U/s720/DSC00205.JPG

 

Ci-dessous moi en train de délayer après la L1 en 8a+ ("Extreme Noise Terror")... Il reste encore 45 à 50 mouves !
http://lh6.googleusercontent.com/-6rJjCU-10cg/T5xlwhVftTI/AAAAAAAAAis/9wpToYuxjIA/s1440/DSCN1539.JPG 

Par Rémy
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 17 mars 6 17 /03 /Mars 10:40

http://lh4.googleusercontent.com/-XA65m6hgvjc/T2RdHb2-i0I/AAAAAAAAAhU/xSi6SqI4A9c/s1152/2012-03-09%252011.19.51.jpg

 

Après deux semaines de crève qui ont hélas pris la place sans prévenir de "deux semaines d'entrainement de fou", il a fallu "réviser au dernier moment" avant de partir. Un poil de muscu, une petite séance de 10 longueurs à l'Ours où j'en chie dans Electoman puis où j'en profite pour enfin enchainer UFO jusqu'au vrai relais... et VAMOS!

8 heures en Ferrari 205 et nous voilà sur les plateaux de la Sierra de Prades, perdu au fins fonds de la Catalunya. C'est parti pour deux semaines de bi-doigts de monos et de fermetures de bras.
Perdus mais pas complètement puisque des wagons de grimpeurs sont là... et pas que des Espagnols. Pierre & So, Jarno et autres parigos en train de terminer leur vacances, Nina & Barbara des "pays de l'Est", Gé, Mélissa, puis Romain Pagnouxet Benoit Pelissier venus rentabiliser 3 jours et demi de vacances, et puis la deuxième semaine un sacré team du UN TROIS avec Loick, Flavio, Max et Aurèl (et Gé & Kaipi de retour). De quoi bien ambiancer les soirées au bar du *centre ville* de Margalef, à base d'Estrella, de Damn Lemon et, bien sûr, d'incontournables bocadillos "Lomo con queso", "Tortilla" etc... Oui la récupération est au centre de la performance ne l'oublions jamais.

 

Le gros dévers de "Rocaina Dura" : Pierre à l'action qui laissera à pas grand chose la croix pour un prochain séjour

http://lh3.googleusercontent.com/-BFaBEzRdwX8/T2Xv1x56VrI/AAAAAAAAAiQ/9d1V8T6SMAs/s1152/DSC_0014.jpg


Bon passons aux choses sérieuses on est pas venus pour acheter le terrain. (quoi que franchement ça serait un investissement... intéressant!)
Il fait beau et chaud et la première semaine il fallait grimper en face Nord, ou au moins jouer avec l'ombre, pour éviter de cuire. Les croix tombent vite pour moi, 8c au 1er, 8b+ flash, 8b à vue... putain mais j'ai jamais fait mieux, quelles perfs! Moi qui sors de maladie, essouflé à la moindre marche d'approche ! Et en plus, sans trembler... Faut dire que Pierre m'a flashé à merveilles et tout et tout.
On pourrait s'arrêter là, comme tout bon français qui va faire les soldes, dire "oui ça me convenait bien et en ce moment je suis vraiment en forme". Mais la vérité, c'est que tout ça c'est en oubliant le tableau de correspondances entre cotations espagnoles et cotations originales ! Ainsi Aitzol 8c serait un petit 8b en France... voire 8a carrément si on pousse le bouchon jusqu'aux références des cotations, la voie n'étant pas plus dure que "Orange Mécanique" par exemple ! De même "Rocaina Dura" vaut plutôt 8a+ et "Cubata+chupito 3€" 8a ou 8a+. A la limite si toutes les voies étaient côtées avec cette même correspondance d'environ une lettre d'écart, on pourrait s'y retrouver mais le fait est que d'un autre côté une partie des cotations semble s'accorder sur celles qu'on connait. Par exemple "Victimes del passat" 8c que j'ai (ré)essayé juste après Aitzol et dans lequel j'avais du boulot avant de pouvoir espérer enchainer... Au final on finit par grimper "à l'aveugle" en se détachant des difficultés annoncées (topo, 8a.nu ou autres). Oui car même sur 8a.nu, ou pour un site aussi fréquenté que Margalef on pourrait s'attendre à voir les cotations s'harmoniser suite à l'avis donné par la communauté, on va retrouver des centaines de validations de la cotation "originale, sacrée et immuable", preuve du manque d'honnêteté personnelle de bon nombre de grimpeurs. Au mieux les plus courageux ajouteront un "soft" à la côte. C'est humain d'agir ainsi et moi-même combien de fois ai-je "profité" de se petit plaisir éphémère de la croix facile... Alors quand il s'agit de voies de niveau "moyen", si ça peut faire plaisir de se mentir un peu... pourquoi pas? Ca ne fait de mal à personne, si ce n'est le léger désagrément de ne pas pouvoir faire entièrement confiance aux cotations annoncées, mais bon, dans la vie il y a pire!
En revanche dès que les voies sont assez dures (ou censées l'être) pour devenir le support de performances dignes d'être médiatisées... où l'honnêteté face à des centaines/milliers de gens remplace l'honneteté face à soi-même, là ça devient un peu plus problématique. Un exemple : sur Kairn.com, média respectable et appliqué, on trouve 16 news distinctes relatant de croix diverses dans "Aitzol 8c". Alors que d'un côté on s'acharne sans vraies preuves sur Charlotte Durif, de l'autre côté on encourage le mensonge en masse en faisant confiance à ce genre de consensus presque passif... et donc lâche. (Et encore Kairn essaye dès que possible de redresser la barre si l'occasion se présente, ce qui est loin d'être le cas de toutes les sorties médiatiques...) Pire encore, osez donner un avis honnête, et vous vous faites massacrer en douce par la Mafia du Hard Discount...
http://lh4.googleusercontent.com/-iJCZgUUbDVY/T2XZ5j-Q8rI/AAAAAAAAAhw/CeeNjH4kGmY/s720/2012-03-09%252017.20.44.jpgLa conséquence c'est qu'on ne sait plus trop combien donner de crédits à ces croix. Les vraies perfs et les croix en soldes sont mélangées et l'information perds toute sa valeur. Bon vous l'avez senti, ce %$£# de vent d'Est qui me cloue à la maison ce Dimanche me rend un peu aigri... alors revenons à ces deux pures semaines de grimpe.

Ci-contre Loick sur une des magnifiques colo du secteur "Raco de la Coma Cosa".

 

 

Ci-dessous Gé, Auré et Kaipi... toujours au frais, en face nord.

 

Et encore dessous à droite, Pierre essaye "El mananeo" 8b de la Finestra.

http://lh5.googleusercontent.com/-y2Cq_cpI_4k/T2XbC7DIbjI/AAAAAAAAAh8/5xq5lh5cb-w/s912/2012-03-09%252017.29.20.jpg

 

Entre ces croix "en soldes" dont je vous parlais (celà dit c'était des lignes majeures je tiens à le souligner!), il y a eu http://lh4.googleusercontent.com/-hhIkTvzo4fA/T2Xwvo_cjOI/AAAAAAAAAiU/_NeXLIS9Ht8/s800/DSC_0026.jpgqques combats... ceux dont on redescend "comblé d'être allé au bout de soi-même" et en même temps "frustré d'être passé pas loin de torcher". Par exemple à vue dans les 8b "El Mañaneo" et "Niña Mala". Quand il manque un cheveu de détermination dans la fin de l'effort... Aussi flashé au millimètre par Jarno dans un nouveau 8c (?), "Cocaina es pura" à Espadelles... à 1 prise d'atteindre le "bac final", et complètement bloqué sur une prise énorme bizarre à travailler où les doigts refusent de rester. "putain c'est une poignée et je peux plus bouger!" Dans ce style plutôt ludique et très peu exigent on tombe parfois sur des préhensions un peu plus complexes que les simples bi / tris, surprise!
Pendant ce temps Alex renouait avec les croix en torchant "Festa Fotre" un 7c de la Finestra avec un bon pas de force au milieu. Pas volé celui là.
Arrive le 1er WE. Météo un peu mitigée donc pour pas prendre de risques, direction le Laboratori. Voies courtes en force/rési dans du rocher bien compact... juste au bord de la petite route du fond de vallon. Ne pas voler si une voiture passe! Fini les mur en rési/conti qui montent tout seul, ici il vaut mieux être franc énervé dès le 1er mouv! Et ne pas avoir oublié ses biceps en France... Une bonne occasion de se réveiller après une semaine un peu "molle".
En 3 petites séances (oui si on veut préserver sa peau il faut gérer son capital "nombre de mouves" !), voilà la première croix du séjour qui tombe pour moi :
"24 hours party people", bon 8c dur sur 10/12 mouves. du 45° avec entre autres un crux sur un "trou-réglette" de moins d'un cm de profondeur... 1er jour je ne faisais même pas certains mouvements. Ah oui après Aitzol ça change! Quand on regarde la [petite] liste des croiteurs on se dit qu'il vaut mieux être énervé! Proposé à 8c+ par Graham à l'ouverture, avec a priori des méthodes en bois, ça doit finalement bien valoir son 8c. Un poil plus dur que "Le minimum" pour un style comparable, par exemple. 2ème jour, "l'escalade c'est magique : Après la veille et le "putain c'est impossible je bouge pas", voilà qu'en 2 ou 3 runs je finis par frôler la fin du crux. Et 3ème jour après un 1er run où je tombe "explosé d'un coup en rési" après le crux "NOOnnnn c'est pas possible!!!"... ça finit par passer grâce aux encouragement de Romain et Benoit ayant installé leur tribune/bar au pied de la voie. Une belle croix. Celle qu'on enchaine en se dépassant, en étant obligé de mettre tout de son côté. Celle qu'on n'est jamais assuré de faire, celle où on se doit de laisser toute son énergie pour avoir une chance. Et puis ça passe! C'est ça qui est bon!! Un essai de plus et j'avais des steacks partout...  Et merci surtout à Alex qui est resté un peu + longtemps qu'elle ne le voulait au labo!! merci aussi au rouleau de strap et aux armes que sont les "Team 5.10", indispensables de Margalef.

Bon ayant laissé bcp d'énergie psychologique là dedans la suite de la semaine fera place au "à vue" histoire de changer de mode. Et tant qu'à faire histoire de retrouver peu à peu la conti perdu. En rési ça va encore mais dès qu'il faut se refaire... c'est très dur! Et encore des purs combats qui m'ont laissé des bons souvenirs :
Hard Krit 8a+ à vue à la Catedral en donnant tout ce que j'avais. Comme un couillon j'ai cru Nina qui me disait que ça vallait 7c... et j'y suis parti "à froid" après des heures de bartasses (merci Gé pour nous avoir emmené dans le secteur inoubliable de l'Escut!!...). 40m de conti dans des trous qui ne font pas mal aux doigts! Majeur. 18 dégaines au baudrier c'était lourd (et trop!). (Un gentil 8a+ si on est un guerrier en conti... ce qui n'était pas mon cas)
Xiqueteta 8b à vue à la Catedral. 40m aussi, homogène, technique, rési longue sur petits bi et mono dans du léger dévers qui fatigue les mollets. Superbe ligne. Bravo à Auré qui randonne juste avant et merci à lui pour les paires :-). Pas méchant comme 8b mais ça peut les valloir car il faut résister très longtemps sans délayage correct...
Batuka 8b à vue à Espadelles. Un début bien physique où je suis parti bien énervé après avoir attendu une http://lh5.googleusercontent.com/-XJPh-uQc0SM/T2XueqDBQDI/AAAAAAAAAiA/kcXvxJuYPa0/s720/2012-03-06%252017.56.06.jpgheure derrière un tchèque... decrescendo. Repos. puis de nouveau section rési superbe dans le gris de la seconde partie. Déjà faite à vue avant?
Braguetasso 8a+ à vue juste à gauche de la précédente. Gros combat par un soleil de plomb... la section du bas est pas donnée ça résiste jusqu'à la vire! Ca m'a bien + couté que le 8b voisin!

 

Pour le reste, bravo à Alex qui enchaine le 7c+ "Les artisans" à Espadelles, qui ne regrettera pas d'avoir été un peu poussée à y retourner... après le run ou elle a pris la dernière dégaine dans la partie facile un peu engagée!
Les quelques séances vers la Catedral nous auront permis d'aller encourager Gé dans le 9a "Era Bella", monstre de conti de 55m. Combien d'essais est-il tombé tttooouuuut en haut, après avoir randonné la section dure, explosé en conti... A descendre fané et plein de steacks pour finalement nous sortir une heure plus tard "ouai en fait je vais retaper un run là." Un guerrier. Dommage qu'il n'ait pas pu cocher il méritait! Ce n'est que partie remise...

Ci-contre, Iker Pou dans le mur d'"Era Bella". Un des nombreux mutants qu'on aura pu croiser comme Chris Sharma, Flavio Pala, etc...

 En tout cas pendant deux semaine outre l'escalade on a bien rigolé... le temps passe trop vite et nous voilà déjà sur le retour, avec hâte d'être l'hiver prochain pour y retourner!

Après une semaine de formations IUFM passionantes (ah ah), hier retour sur le calcaire provençal au sanctuaire à Roquevaire. Une fois n'est pas coutume, vent d'Est et ambiance très humide... Ouch ça fait drôle faut réfléchir un peu plus qu'en Espagne pour se placer! Failli me la coller dans le 7a+... Go dans Akirira, 8b/8b+ une des plus belles voies du sud. Et ça passe, après une bonne heure de repérage dans cette voie riche et complexe! VRAIMENT majeur ! La forme revient... vivement des condis pour retourner dans Electoman!

 

Notre camp de base... ça parrait sympa là mais quand la nuit l'eau gèle dans les bouteilles et que le bancaou se transforme en Canebière à sangliers c'est autre chose!
http://lh5.googleusercontent.com/-Le_JqwSjUWE/T2XxsJx3__I/AAAAAAAAAic/-jtnNBoYKX4/s1152/DSC_0018.jpg

Par Rémy
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 7 mars 3 07 /03 /Mars 21:50

2012-03-06-17.34.32.jpg

Par Rémy
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés